juin 15, 2024
Manque-de-sommeil

Manque de sommeil : 5 conséquences sur la santé

À un certain âge, de nombreuses personnes ont tendance à ne plus se préoccuper de leur temps de sommeil. Certains vont jusqu’à se priver du sommeil pensant que comme cela, ils pourront être beaucoup plus productifs. En effet, un temps de sommeil réduit affecte tout le corps. Il faut dire que la privation de sommeil est plutôt dangereuse. Dans cet article, nous allons découvrir quelques conséquences du manque de sommeil sur la santé.

La prise de poids

Pendant le sommeil, le cerveau travaille d’arrache-pied pour restaurer l’équilibre hormonal. La privation de sommeil est à l’origine de :

  • la surproduction de ghréline : il s’agit de l’hormone de la faim ;
  • la baisse de leptine : il est question de l’hormone de la satiété.

Il faut préciser que ces deux hormones sont généralement sur un même pied d’égalité pendant les repas. Or, le manque de sommeil crée une sensation de faim qui est constante à cause de l’excès de ghréline. Dans le même temps, les centres de récompenses de la cervelle ont plus de facilité à s’activer dans le but de vous amener vers :

  • des aliments gras ;
  • des aliments salés ou sucrés ; etc.

En outre, le manque de sommeil altère l’activité métabolique tout en minimisant vos dépenses énergétiques. Ainsi, une mauvaise alimentation combinée à un manque de sport peut très vite occasionner une prise de poids et augmenter l’IMC.

Lire aussi  Augmenter sa taille : 06 exercices simples à pratiquer

Baisse des défenses immunitaires

Nombreuses sont les cellules immunitaires qui fonctionnent relativement au rythme circadien (Jour/nuit). Or, si le sommeil est de mauvaise qualité, lesdites cellules n’ont pas la possibilité de jouer convenablement leur rôle dans le corps. La conséquence ? Les globules blancs sont dès lors dégradés et ne peuvent plus lutter contre les virus et les infections. 

De plus, cela affecte également les lymphocytes qui ont pour rôle de donner vie à des anticorps. En cas de manque de sommeil, vous serez donc exposé aux maladies.

Maladies cardiovasculaires

Saviez-vous qu’un manque de sommeil persistant se reflétait sur l’activité cardiaque ? Eh oui, à la longue, un sommeil réduit ou mouvementé favorise une surproduction d’hormones. Ces hormones aident à accentuer le mauvais cholestérol ainsi que la tension artérielle. Et ce n’est pas tout ! Elle bouleverse la biochimie métabolique du glucose entraînant ainsi le diabète de type 2 et parfois l’obésité.

Ce sont autant de maladies chroniques qui favorisent l’augmentation du risque d’AVC, de crise cardiaque ou encore de maladie coronarienne.

Détérioration des fonctions psychologiques

Lorsque vous dormez, le cerveau évacue les toxines du tissu cérébral. Dans le cas où ces toxines ne sont pas éliminées convenablement et totalement, les fonctions psychologiques s’altèrent. Quand on parle de fonctions psychologiques, on fait allusion à :

  • la concentration ;
  • la coordination ; etc.

En cours de journée, la détérioration des fonctions psychologiques peut occasionner une diminution de la vigilance ainsi qu’une somnolence qui peut vous être fatale au volant. Plus encore un temps de sommeil de moins de 5 heures augmenterait le risque de démence chez les séniors.

Lire aussi  Comment éviter et faire passer une crampe ?

Par ailleurs, chez les enfants, c’est au cours du sommeil assez lent que la consolidation des connaissances se fait. Or, la privation de sommeil est à la base d’une mémorisation biaisée. Cela ne favorise également pas l’enregistrement des informations collectées par le cerveau au cours de la journée.

Activité musculaire biaisée

Un sommeil de qualité est synonyme de relaxation de vos fibres musculaires. C’est également l’occasion pour ces fibres de reconstituer leurs tissus afin de s’apprêter à affronter le lendemain. Le cerveau secrète dès lors des hormones de croissance qui favorisent le renouvellement et le développement de la masse musculaire.

Il faut dire que le renouvellement des cellules est réalisé également dans les tissus de la peau. Un manque de sommeil peut donc favoriser l’apparition d’acné, des cernes ou être à la base d’un teint qui se terne.  

Damien

Damien est un blogueur passionné et engagé dans le domaine de la santé et du bien-être depuis une dizaine d'années. Fort de son expertise, il partage des conseils précieux pour mener une vie saine et équilibrée. Ses articles informatifs et inspirants abordent une variété de sujets, tels que la nutrition, la remise en forme, la gestion du stress et les techniques de relaxation. Damien est un fervent défenseur d'un mode de vie holistique, encourageant ses lecteurs à prendre soin de leur corps et de leur esprit pour atteindre une véritable harmonie.

Voir tous les articles de Damien →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *